PROLÉGOMÈNES

Bienvenue
à toutes et à tous
sur  da-code
.fr

Ça y est , je me suis décidé, enfin, à créer mon site internet pour partager avec tout le monde ce que j'ai appris petit à petit au cours de ces dernières années ou plutôt dernières décennies.
Je suis un simple autodidacte dans l’utilisation du logiciel AutoCAD et comme bien des gens utilisant ce logiciel dans les années 90 (du siècle précédent) l'environnement n'étant pas aussi riche et abouti que maintenant j’ai eu besoin de créer mes premières routines, mes premiers programmes.
À cette époque où AutoCAD ne proposait pas tout ce qui vous est connu aujourd’hui, par exemple on ne pouvait pas ajouter un sommet à une polyligne bien facilement, aujourd’hui un clic droit et c’est fait, dans ce temps là (ça fait ancien combattant cette façon de parler n'est-ce pas ?) celui qui avait besoin d’une telle commande devait la créer, et pour la créer il devait utiliser le lisp ou pour être plus précis l'AutoLisp, (un historique de ce langage sera bientôt disponible sur le site ).

Aujourd'hui j'ai envie de partager ce que j'ai appris tout seul en balbutiant des commandes dans l'EDIT du DOS à une époque (toujours l'ancien combattant d'avant OuineDose) où parler de programmation en général et pire encore de programmation sur AutoCAD était aussi facile et courant que de trouver des perles dans les huitres en habitant au pied du Kilimanjaro.

Maintenant grâce à la technologie du web qui permet aux humains d'échanger des idées quelque soit leur emplacement sur la planète c'est bien plus aisé (doux euphémisme) et on en profite toutes et tous.
Il est vrai que sur cette toile mondiale, on trouve de tout, en grande majorité du grand n'importe quoi, du franchement mauvais mais dans ce fatras mondial on trouve aussi des passionnés qui ont une vraie envie de partage, une vraie envie de communiquer et j'aimerais trouver une petite place dans cette catégorie.

C'est justement grâce à cet essor du net et des possibilités offertes d'échanger avec les autres que j'ai trouvé pas mal de solutions à mes problèmes de codage et j'aimerais ici remercier et l'assurer de mon respect Gilles Chanteau qui est un programmeur très efficace et qui aime aussi partager son savoir, je me suis inspiré à maintes reprises de ses programmes pour créer les miens, ses solutions étant aussi efficaces qu'élégantes.

Avant de créer ce site j'avais écrit tout un livre sur ce sujet mais aucun éditeur ne m'a suivi pour l'édition papier alléguant que le marché français est trop étroit pour ce genre de livre,  et pourtant mon choix s'était porté sur des éditeurs dans des domaines techniques assez pointus pourtant, dans un premier temps j'ai pensé à traduire ma prose pour éditer puis l'idée de créer un site a germé et aujourd'hui elle devient réalité.

J’arrête là la présentation de ma personne pour entrer dans le vif du sujet et dans le site à proprement parler.
Dans les différentes pages qui suivent vous allez découvrir une langue étrangère, comme une langue elle a son vocabulaire, sa grammaire et ses exceptions, à la différence près qu'il n'est pas encore question d'oral avec l'ordinateur quoiqu'il est tenu pour certain qu'un jour nous parlerons à nos ordinateurs mais ce n'est pas le sujet.
En apprentissage de langue, plus on avance, plus on la maîtrise plus les limites reculent, et c’est un bonheur de pouvoir "dire" au logiciel, dans sa langue native (de machine), de faire quelque chose a priori pas prévu par ses concepteurs mais qui nous rendra de fiers services.
Cette possibilité de personnaliser, bien plus que par de simples "macros" est de pouvoir faire de véritables programmes avec leurs commandes que vous créerez grâce à l’environnement AutoLISP.
Dans mon vocabulaire la "macro" est une suite de commandes sans véritable notion de "variables" et de calculs et n'utilise pas AutoLisp mais DIESEL dont je vous parlerai plus tard, du moins j'y pense ayant deux idées à la seconde...
La métaphore de la langue étrangère est correcte mais on peut aussi comparer ces langages de programmation au solfège qui peut faire de vous un musicien.
Comme au solfège, nous avons tous les mêmes notes au départ, à charge pour nous d'écrire quelque chose de joli, d’efficace, qui "sonne" bien et sait gérer les cas particuliers, certains d'entre nous ont l'oreille plus fine et précise que d'autres mais dans tous les cas il faut se taper du solfège avant de commencer.
Allez ! on va commencer les gammes et les premiers accords, on a de la route devant nous, les instruments sont accordés ?
Allez ! c'est parti ...